Déplacement Equipe de France Freeride à la finale internationale des World Skate Cross Series de Shanghaï les 8 et 9 novembre.

 

Pour la deuxième année consécutive la dernière étape de la saison s’est déroulée à Shanghaï, dans l’immense SMP Skatepark.

 

5 riders ont été retenus par le sélectionneur Marc Frémond pour cette ultime étape de la saison :
- Flavien Du Peloux – Dragon Riders
- Anthony Avella – RSCT
- Mathilde Monneron – RSCT
- Jessica Billard – Dragon Riders
- Léandre Mage – Dragon Riders

 

 

L’arrivée le jeudi en fin d’après-midi a permis une matinée de détente et de visite le vendredi avant un repérage du parcours en fin de journée. Cette année le tracé engagé traversait le skatepark grâce à des modules conçus par Martin Violeau et fabriqués pour l’occasion permettant l’accès au grand bowl.

 

C’est donc une course très rapide qui attendait les compétiteurs venus de Chine, Canada, Russie, Belgique, Italie, Corée, Espagne et France avec au total 48 riders (42 hommes et 6 femmes).

 

  • Qualifications :

 

La pluie a quelque peu perturbé le planning initial et surtout entamé le moral des athlètes qui, en plus de la fatigue du voyage redoutaient de ne pouvoir effectuer leurs temps de qualification.

 

Finalement les averses se sont arrêtées et ont permis le début des premiers runs avec deux heures de retard.

 

 

 

Ce sont les femmes qui ont signé les premiers temps. Parmi elles, trois étaient dans le top 8 au classement mondial ; la russe Irina Davidova (#8), les deux membres de l’Equipe de France Jessica (#2) et Mathilde (#1).

 

La piste désormais sèche leur a permis de rouler vite dès le premier run. C’est Irina qui signe la première un temps canon de 27,940 sec. Jessica la suit sur la ligne de départ mais n’arrive pas à coller la russe et franchit l’arrivée en 29,325.

 

Mathilde s’élance à son tour et ne cède pas à la pression en terminant en 27,515, prenant la première place provisoire.

 

Le second passage ne verra pas l’ordre de tête modifié, Jessica et Irina n’améliorant pas leur temps avec respectivement 29,785 et 28,585 au contraire de Mathilde qui gagne quelques dixièmes de secondes en passant en 27,438 !

 

L’italienne Francesca Conzi (#14) complète le quatuor de tête avec un meilleur temps de 31,807.

 

Les hommes se sont ensuite élancés sous un temps menaçant mais toujours sec.

 

Les 25 premiers riders à s’élancer, moins expérimentés, ne sont pas descendus sous les 27 sec. Le premier à passer sous ce temps est le chinois Hua Zaho Zhen (#459) avec 26,770.

 

Il a vite été rattrapé entre autre par Léandre (#10) qui passe en 26,494 et la barre des 26 sec est ensuite tombée après la course de Flavien (#3) qui termine en 25,818 s’octroyant la 5ème place provisoire alors que Kévin Quintin (#4) passe en 4ème position en 25,075

 

Seuls 3 riders sont passés en dessous des 25sec ; le russe Ilya Sukhenko (#7) avec sa fluidité naturelle passe et en termine en seulement 24,134 ! Le belge Anthony Pottier (#2) s’élance à sa suite mais ne réussit pas à le dépasser avec 24,636 ce qui lui permet tout de même de prendre la 2ème place devant le dernier membre de l’Equipe de France ; Anthony (#1) qui part en dernier et conclut ce premier run de qualification homme en 24,807 qui le place 3ème.

 

Le début des deuxièmes runs s’est vite vu interrompu par la pluie qui oblige les organisateurs à repousser cette phase de qualification au lendemain pour plus de sécurité. Rendez-vous est donc pris dimanche matin à 9 h 00 pour la fin des qualifications, le Team Cross et les phases finales.

 

Comme espéré et annoncé, la pluie a stoppé la veille au soir et c’est un parcours sec que les riders découvrent le dimanche matin.

 

Afin que tous soient à égalité, les riders passés la veille au second run voient leur temps annulé et ont un nouvel essai aujourd’hui.

 

Tout le monde va plus vite aujourd’hui à part quelques uns qui chutent. Comme au premier run l’étau se resserre autour des 10 compétiteurs les plus rapides.

 

Ainsi Léandre, le plus jeune représentant français atteint son objectif en passant sous les 26 sec avec un temps de 25,879 ce qui le placera à la 8ème place. Le chinois Zong Xu Yao (#999) le devance de peu avec 25,804 puis en 6ème vient le coréen WanSu Sim (#436) en 25,437 derrière Kévin Quintin en 25,099.

 

L’ordre de la veille se voit bousculé chez les quatre derniers concurrents. Flavien reprend la 4ème place avec un chrono de 24,767 ! Anthony Pottier, victime d’une lourde chute à l’échauffement ne s’élance pas pour son deuxième run et garde son temps de la veille qui le place 3ème ; il est contraint d’abandonner malgré ce classement.

 

C’est donc autour d’Anthony de s’élancer bien décidé à repasser en tête. A la fin d’une course sans relâche il franchit la ligne en 24,127 devançant Ilya de seulement 7 centièmes !
Ce dernier ayant fait le choix de ne pas effectuer son deuxième run, il sera deuxième derrière Anthony.

 

  • Team Cross :

 

Avant de passer aux phases finales, 8 équipes (3 françaises, 3 chinoises, 1 espagnole et 1 canado-chinoise) de Team Cross ont été retenues par rapport aux temps de qualification de leurs membres. Le principe est simple, deux équipes de deux riders s’élancent en même temps sur le parcours et le dernier de la course fait perdre son équipe.

L’Equipe de France était bien représentée dans cette discipline, Anthony et son comparse marseillais Kévin Quintin formant « Les Darons » tandis que Léandre et Flavien étaient inscrits sous le nom de « Tarzan et Cheetah ».

 

Les deux équipes s’en sortent sans encombre en quart de finale.

 

En demi-finale « Les Darons » affrontent « Les Roulleurs », équipe composée des français Cédric Senelier et Jonathan Duclos.
Après un excellent départ de Cédric, Anthony produit un gros effort pour le rattraper et, dans son sprint, accroche le roller de son coéquipier qui chute sans gravité avant le premier module. « Les Roulleurs » terminent la course en tête sans craindre le retour de Kévin et prennent la première place pour la finale.
Dans le second groupe, « Tarzan et Cheetah » sont alignés au départ contre les « Dong Si Ka » composée de Pascal Morasse et Lei Dong. Au terme d’une course sans faute « Tarzan et Cheetah » décrochent à leur tour leur place pour la finale.
En petite finale « les Darons » ne refont pas la même erreur face aux « Dong Si Ka » et s’imposent facilement pour monter sur la troisième marche du podium.

C’est maintenant la grande finale 100% française. « Tarzan et Cheetah », grâce à leurs meilleurs temps de qualification choisissent leurs places suivis des « Roulleurs ».
Comme à son habitude Cédric Senelier prend un gros départ et se place rapidement en tête suivi de son coéquipier mais ce dernier, sous la pression des adversaires rentre trop vite dans le premier bowl et chute en bas de la descente. Malgré la course en tête de Cédric, les «Tarzan et Cheetah » sont assurés de la victoire.

 

  • Phases finales :

 

Pour les phases finales, toutes les femmes et 32 hommes ont été retenus.

 

Cela commence avec les huitièmes de finale homme.

 

Dans le premier groupe, Anthony sort facilement premier devant trois chinois.
Léandre suit son exemple dans le groupe deux et se qualifie lui aussi devant trois chinois.
Flavien ne déroge pas à la règle et s’impose devant l’espagnol Jonatan Santos Trigo (#12) et deux chinois.
Toutes les autres têtes de listes restent eux aussi dans la course.

 

Place maintenant aux quarts de finale hommes.

 

Le niveau montre d’un cran et, dans chaque groupe on retrouve au moins deux athlètes très bien placés suite aux qualifications.

 

Ainsi dans le groupe un se voient s’affronter Anthony, Léandre, Hua Zhao Zhen (CH) et Yu Zhang Xia (CH). Anthony fait course en tête tandis que Léandre doit s’accrocher pour passer devant Hua alias Freezy, ce qu’il fait en sortant proprement du premier bowl tandis que le chinois chute et termine 4ème.
Le deuxième groupe est composé de Flavien, Kévin Quintin, le canadien Pascal Morasse (#468) et l’espagnol Jonatan Santos Trigo.

La logique est respectée, Flavien et Kévin se qualifiant tous deux pour les demi-finales.

 

Le groupe trois oppose Cédric Senelier (#6), les coréens WanSu Sim et Sun Yoon Young (#999) ainsi que l’autre espagnol de la compétition, Alejandro Rahali Vicente (#20). Et dans cette course ce sont les coréens qui s’imposent, WanSu étant premier devant Sun.

 

Dans le dernier groupe le russe Ilya Sukhenko se qualifie avec le canadien Justin Macdonald (#139) devant le jeune italien Lorenzo Demuru (#62) et le chinois Zong Xu Yao (#999).

 

Afin de laisser un peu de repos aux hommes, les femmes s’élancent ensuite pour leurs demi-finales. N’étant que 6 elles passeront en deux poules de trois rideuses.

 

Dans la première poule, Mathilde affronte l’italienne Francesca Conzi et la russe Vera Chernus (#20). Mathilde s’impose au terme d’une course bien menée devant Francesca puis Vera.

 

Le deuxième groupe est composé de la russe Irina Davidova, la deuxième française Jessica et la chinoise Mei Luo Tian (#999). Irina prend un très bon départ et reste en tête tout au long de la course laissant Jessica à la deuxième place et Mei en troisième position.

 

 

Les hommes sont désormais prêts à en découdre pour décrocher leur ticket pour la grande finale.

 

Et c’est une première demi-finale 100% française qui commence avec Anthony, Flavien, Kévin et Léandre.

La tension est à son comble, seuls d’eux d’entre eux pourront viser le podium au terme de cette course.

Anthony prend le meilleur sur ses adversaires dès le départ et mène la course d’un bout à l’autre sans faire d’erreur. Derrière la bataille est rude, Flavien parti deuxième se fait vite remonter par Kévin, lui-même suivi de près par Léandre, mais l’ordre ne bougera pas jusqu’à la ligne d’arrivée. Anthony et Flavien iront en finale.

Après cela c’est une course plus internationale qui s’est déroulée avec le russe Ilya Sukhenko, le canadien Justin Macdonald et les coréens WanSu Sim et Sun Yoon Young.

 

Ilya prend rapidement la tête de la course et ne la quitte pas laissant ses adversaires batailler pour la deuxième place. Et à ce jeu-là c’est le coréen très fluide WanSu qui tire son épingle du jeu et passe devant Justin et son compatriote Sun.

 

Avant de passer aux grandes finales tant attendues, les femmes et hommes sortis en demi-finale s’affrontent dans les finales de consolation.

 

Les femmes commencent. Elles ne sont que deux à s’affronter dans cette course, la russe Vera Chernus et la chinoise Mei Luo Tian. C’est la russe qui mène la course sans être trop inquiétée par la locale Mei.

 

Chez les hommes la bataille promet d’être rude. Kévin choisit sa place en premier suivi de Sun Yoon Young puis Justin Macdonald et enfin Léandre. Kévin prend le meilleur départ et ne lâchera pas la tête de la course. Derrière lui Justin, Sun et Léandre se dispute les dernières places. L’ordre semble ne pas bouger jusqu’à la dernière ligne droite dans laquelle Léandre produit un énorme effort qui lui permet de repasser devant Sun et de terminer 3ème de cette petite finale.

 

Le moment que tout le monde attend arrive enfin. Les huit finalistes vont s’élancer pour les dernières courses de cette saison.

 

Et ce sont une fois de plus les femmes qui vont s’élancer les premières.

 

Mathilde, grâce à son parcours sans faute choisit sa ligne puis c’est au tour d’Irina, vainqueur de sa demi-finale. Jessica se place à sa suite et ne laisse donc plus qu’un choix à Francesca.
Rien n’est joué d’avance dans cette finale qui voit s’affronter trois des meilleures athlètes au monde, chacune ayant des capacités bien distinctes.

 

Le départ est donné ; toutes les concurrentes sont au coude à coude jusqu’au premier module où Mathilde se détache. Derrière c’est la bagarre entre Jessica et Irina qui ne lâchent rien, Francesca restant à l’arrière. Dans le premier virage relevé, Jessica ne cède pas à la pression d’Irina et lui passe devant. A la sortie du bowl intermédiaire Mathilde prend le large tandis que Jessica repart plus vite qu’Irina et Francesca. Dans le grand bowl aucune des concurrentes ne fait d’erreur et l’ordre reste le même jusqu’à l’arrivée ; Mathilde, Jessica, Irina et Francesca !

 

Et voici la dernière course de cette grande étape.

 

Anthony se place en premier puis Ilya, WanSu et enfin Flavien.

 

Flavien prend un excellent départ, WanSu et Ilya s’accrochent et chutent avant le premier module. Anthony s’extrait en sautant par-dessus Ilya.

Il reprend son retard sur Flavien, lui met la pression dans le premier virage et réussit à prendre l’intérieur en entrant dans le premier bowl grâce à une petite ouverture de Flavien. Ce dernier change de trajectoire dans le bowl et, à la sortie, chute laissant Anthony s’envoler vers la victoire. Il se relève très vite et réussi à repartir devant WanSu et Ilya qui le rejoignent.

 

Comme chez les femmes, l’ordre reste le même dans le grand bowl et jusqu’à l’arrivée ; Anthony, Flavien, WanSu et Ilya!

 

Tous les résultats sur le site des World Skate-cross Series

 

 

Suite à cette 12ème et dernière étape de la saison 2014, le nouveau classement mondial est le suivant :

 

Femmes
1 Monneron Mathilde FRA 1200 pts
2 Billard Jessica FRA 1008 pts
3 Davydova Irina RUS 820 pts
4 Costabile Aurore FRA 650 pts

 

Hommes
1 Avella Anthony FRA 1140 pts
2 Du Peloux Flavien FRA 1020 pts
3 Pottier Antony BEL 983 pts
4 Sukhenko Ilya RUS 929 pts

 

Vidéo officielle de la finale des WSX à Shanghai !

Partenaire officiel
Partenaire officiel