Déplacement Equipe de France Freeride à l’étape finale internationale des World Skate Cross Series de Wuyishan (Chine) du 25 novembre au 1er décembre 2015.

 

Après deux années dans le cadre de l’imposant SMP Skatepark de Shanghaï, la troisième et dernière étape 3 étoiles des World Skatecross Series s’est déroulée dans la ville de Wuyishan en plein cœur de la Chine orientale.

 

Huit athlètes ont été convoqués et accompagnés par Marc Frémond pour ce déplacement :

 

  • Yohan Fort (#1)
  • Anthony Avella (#2)
  • Flavien Du Peloux (#3)
  • Léandre Mage (#4)
  • Martin Barrau (#9)
  • Mathilde Monneron (#1)
  • Jessica Billard (#2)
  • Aurore Costabile (#6)


Partis mardi de Paris ou Nice, le rassemblement s’est fait à Shanghaï mercredi avant le départ pour Wuyishan jeudi en tout début d’après-midi.


Le parcours n’étant pas en place, les riders ont pu en profiter pour découvrir la ville réputée pour être une grosse productrice de thé. Dès notre arrivée nous avons donc eu droit à la cérémonie du thé, suivie de très nombreuses autres !

 

Le training prévu vendredi s’est vu réduit à cause du module de départ trop fragile qui nécessitait un re-plaquage complet avant les essais. Le rendez-vous a donc été pris le lendemain matin.
Les organisateurs ont abattu un travail considérable durant la nuit et tout était prêt le samedi matin. Le parcours était composé d’un lanceur arrivant sur une table (courbe et réception plan incliné) suivi d’une épingle à droite donnant sur un petit transfert (plan incliné à plan incliné) puis une épingle à gauche, un autre transfert (courbe à plan incliné), un transfert en quart de tour à gauche (courbe à plan incliné), un virage relevé en épingle à gauche avant un dernier virage à droite puis la ligne d’arrivée. La surface était lisse et très roulante avec des sections plus glissantes que d’autres, en particulier dans les deux premiers virages.

 

 

Ce sont au total 55 riders, 47 hommes et 8 femmes de 10 nationalités (France, Canada, Mexique, Italie, Chine, Espagne, Biélorussie, Singapour, Ukraine et Taipei) qui ont fait le déplacement promettant une très belle compétition.

Le programme initialement annoncé sur deux jours a du être condensé sur la journée du samedi en raison du mauvais temps annoncé pour le lendemain.


Qualifications

C’est sur un sol légèrement humide et glissant que les riders ont découvert le parcours avant les premiers runs des femmes.

 

Elles sont 8 à se succéder et, au terme des deux runs, c’est Mathilde qui signe le meilleur temps en passant sous la barre des 28 en 27,970 sec  (2ème run).
L’italienne Alice Delfino, révélation de l’année, se place deuxième en 28,842 sec (2ème run) juste devant Aurore qui passe elle aussi sous la barre des 29 sec en 28,929 sec (2ème run). Jessica sort quatrième de ces qualifications avec un temps de 29,346 sec (1er run).

 

Pour les hommes, l’équipe de France se positionne directement en haut du tableau avec ses cinq membres aux avant postes.
Flavien s’accorde le meilleur temps en 25,565 sec (2ème run) suivi d’Anthony en 25,651 sec (2ème run) puis Yohan avec 25,673 sec (2ème run).

La jeunesse ne se laisse pas impressionner et reste proche des aînés, Martin s’adjugeant le quatrième temps en 25,777 sec (1er run) devant Léandre en 26,311 sec (1er run).
L’espagnol Jonatan Santos complète le top 6 en 26,650 sec (1er run).

 

Phases finales

Après une averse, le sol sèche définitivement et permet aux athlètes de se préparer pour la suite de la compétition.


Toutes les femmes et les 16 meilleurs hommes sont qualifiés pour les phases finales qui se disputent à quatre. Les femmes débutent donc en demi-finale tandis que les hommes ont des quarts à disputer.

 

Les hommes ayant plus de courses à disputer, ils s’élancent en premier. Seuls les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la suite.


Malgré la pression qui monte d’un cran, les représentants de l’équipe s’en sortent sans encombre, Flavien, Yohan, Martin et Anthony prenant la tête de leurs groupes tandis que Léandre assure à la deuxième place derrière Martin.

 

Les demie finales femmes voient s’affronter 3 françaises, 2 italiennes et une canadienne, la chinoise et l’ukrainienne ayant déclaré forfait après des chutes.
Dans le premier groupe, Mathilde et Jessica jouent la sécurité et sortent respectivement première et deuxième devant la canadienne Monica  Boudreau.
Alice Delfino s’assure une place en finale avec Aurore et laisse sa coéquipière Claudia Massara en petite finale.

 

Place aux demis chez les hommes.
Le groupe 1 voit s’affronter trois français, Flavien, Léandre et Martin et est complétée par le canadien Pascal Morasse-Raymond.
Flavien mène la  course et franchit la ligne devant son partenaire de club Léandre qui, au terme d’une belle bagarre a su prendre le dessus sur Martin, le laissant aller en petite finale avec Pascal.

Dans le deuxième groupe Anthony se place en premier suivi de Yohan puis de Jonathan Duclos (FRA) et de l’espagnol Jonatan Santos.
Yohan assure laissant ses adversaires se disputer la deuxième place, et elle sera pour Jonatan Santos qui profite de la disqualification d’Anthony pour un passage en force sur Jonathan Duclos dans le premier virage.

 

C’est maintenant l’heure des courses pour le classement final.
La nuit tombant, l’organisation a fait le choix de commencer par les grandes finales avant les petites.


Chez les femmes, la France est majoritaire avec les trois membres de l’Equipe, Mathilde, Aurore, Jessica et se confronte à Alice l’italienne.
Mathilde choisit sa place au couloir 3, Alice se met à sa gauche (couloir 2), c’est au tour d’Aurore qui prend le 1 et enfin Jessica au 4.

« On your marks… Set… Go », départ canon des quatre athlètes qui passent la première table au même niveau. A l’entrée du premier virage, Mathilde se détache légèrement laissant ses adversaires au coude à coude mais cela ne dure pas, Jessica et Alice sortant toutes deux en tête.
Dans le deuxième virage, Alice prend l’intérieur, garde une belle ligne et prend le large sur les membres de l’équipe de France.
Derrière elle la bataille est rude, Jessica se fait reprendre par Mathilde à la sortie de la troisième table tandis qu’Aurore recolle dans le dernier module sans pouvoir changer l’ordre à l’arrivée. 
Classement final, Alice Delfino 1ère, Mathilde Monneron 2ème, Jessica Billard 3ème et Aurore Costabile 4ème.
Première victoire et non des moindres pour l’italienne qui n’a pas craquée malgré la pression des françaises.
C’est sans aucun doute la plus belle course de la saison chez les dames !

 

 

Les quatre meilleurs hommes sont appelés. Flavien monte en premier et prend le couloir 1, Yohan se place à l’opposé au 4 tandis que Léandre et Jonatan prennent respectivement le 3 et le 2.
La tension est palpable, le silence se fait, les ordres de départ sont donnés et c’est le start.
Yohan et Flavien font un excellent départ et ne se départagent qu’à la sortie de la table où Yohan prend une légère avance grâce à une grosse relance.
Il freine à l’entrée du premier virage, Flavien remonte sur lui et prend l’extérieur tandis que Léandre (3ème) et Jonatan (4ème) refont leur retard.
A la sortie, tous repartent très fort et c’est Yohan qui reste en tête suivi de près par Flavien et Léandre, Jonatan restant en retrait.
L’ordre restera inchangé jusqu’à la ligne d’arrivée malgré des attaques de Flavien à la sortie de chaque obstacle.
Le podium est donc composé de Yohan Fort 1er, Flavien Du Peloux 2ème, Léandre Mage 3ème et Jonatan Santos 4ème.

 

 

C’est ensuite les petites finales qui se préparent.
Chez les femmes, la course se joue entre l’italienne Claudia Massara et la canadienne Monica Coudreau.
Et dès le départ c’est l’expérience de Claudia qui fait la différence, Monica disputant  seulement son deuxième skatecross. La course est sans suspens et l’Italie repart avec une 5ème place bien méritée.

 

Les hommes ne sont eux non plus pas au complet, Anthony s’étant fait disqualifié à la course précédente. Ce sera une course franco-canadienne avec Martin Barrau, son compatriote Jonathan Duclos et Pascal Morasse-Raymond.
Martin grâce à ses résultats précédents choisi en premier le couloir 2, Jonathan se place au 3 à sa droite et Pascal prend le 1. Jonathan prend le meilleur départ suivi de près par Martin puis Pascal, compétiteur et film maker de l’évènement.
A l’entré du virage 1, Martin reprend la tête et ne fera que creuser l’écart jusqu’à la ligne d’arrivée en gérant parfaitement sa course.
Derrière lui l’ordre ne change pas non plus. Martin Barrau 5ème, Jonathan Duclos 6ème et Pascal Morasse-Raymond 7ème.

 


Team Cross

La soirée étant bien avancée, les organisateurs prennent la décision de reporter le Team Cross (course en équipe de 2 contre 2 dont le dernier arrivé fait perdre son équipe) au lendemain si la météo le permet.


Les athlètes sont sur place le dimanche matin malgré un temps peu clément pour la cérémonie d’ouverture au cours de laquelle Anthony Avella était le porte drapeau français.

 

Il a fallu attendre le début d’après-midi pour que la compétition reprenne sur un sol humide et glissant avec l’accord de tous les concurrents.
14 équipes sont inscrites et toutes sont retenues.
Des huitièmes de finale sont proposés avec les deux meilleures équipes au World ranking, Tarzans (Flavien Du Peloux et Léandre Mage) et Gentlemen’s Club (Jonatan Santos et Alejandro Rahali) qualifiées d’office pour les quarts.


Les huitièmes de finale voient sortir aisément les équipes ayant le plus d’expérience.

En quart la logique est conservée et il reste pour les demi-finales Tarzans, Gentlemen’s Club, Italiano French (Jonathan Duclos et Federico Delfino) et Little Italy (Giorgio Cossaro et Marco De Marni). Les équipes chinoises et la canadienne n’iront pas plus loin.

 

La première demie voit s’aligner Tarzans en rouge et Italiano French en jaune.
La course est serrée jusqu’au deuxième virage à la sortie duquel Tarzans prend les deux premières places et les conserve jusqu’à l’arrivée.
Le second groupe est composé de Gentlemen’s Club et Little Italy. Alejandro ayant faire une course de vitesse le matin, il n’a plus d’énergie, chute dans le deuxième virage et laisse les italiens prendre leur billet pour la finale.

 

En petite finale, Italiano French fait une course sans faute et prend le meilleur sur les espagnols de Gentlemen’s Club.

 

C’est maintenant la finale qui clôturera cette compétition.
Tarzans choisit les couloirs 1 et 2 laissant les 3 et 4 à Little Italy.
Le départ est donné et Tarzans prend une légère avance qui s’accentue à la sortie de la première table. Giorgio prend l’intérieur dans le premier virage et sort juste derrière Léandre laissant Flavien et Marco à la lutte pour ne pas être dernier.
A ce jeu-là Flavien est au dessus et parle à Léandre pour qu’il laisse passer Giorgio afin de bloquer plus facilement Marco.
La stratégie paye et, malgré un retour de l’italien, Tarzans reste aux places 2 et 3 s’assurant la victoire.
Le classement de ce Team Cross, Tarzans 1ers, Little Italy 2èmes, Italiano French 3èmes et Gentlemen’s Club 4èmes.

 


A la fin de cette 22ème étape des World Skatecross Series, les classements pour le titre de champion du monde sont quelque peu modifiés.
Yohan Fort, vainqueur des trois étapes 3 étoiles (Lausanne, Lyon et Wuyishan), confirme son statut de leader et conserve sa première place (900 pts). 
C’est Flavien Du Peloux qui remonte d’une place et reste, comme en 2013 et 2014 vice champion du Monde (790 pts).
Anthony Avella monte sur la troisième place du podium (678 pts) devant ses coéquipiers Léandre Mage 4ème (661 pts) et Martin Barrau 5ème (628 pts) !

 

Mathilde Monneron reste invaincue à la 1ère place (870 pts) devant Alice Delfino 2ème (796 pts). Jessica Billard, championne de France en titre prend la 3ème place (716 pts) devant Aurore Costabile 4ème (656 pts).
L’italienne Claudia Massara complète le top 5 (623 pts).

 

En team cross, Tarzans 1ers  (Flavien Du Peloux et Léandre Mage), Los Conos 2èmes (Jonathan Duclos et Vincen Guichard), Gentlemen’s Club 3èmes (Jonatan Santos et Alejandro Rahali), Go and Fun Italy 2 4èmes (Edoardo Debenedetti et Federico Delfino).

Partenaire officiel
Partenaire officiel