Déplacement Equipe de France Freeride à l’étape internationale des World Skate Cross Series de Barcelone les 17 et 18 juin.

 

 

Pour la troisième année consécutive, le festival Imagin Extreme Barcelona a accueilli une étape 3 étoiles sur le site exceptionnel du Parc Del Forum.

 

 

Suite à l’étape de Rennes, 7 athlètes ont fait le déplacement encadrés par Marc Frémond :
- Flavien Du Peloux
- Yohan Fort
- Anthony Avella
- Léandre Mage
- Maxence Clusaz
- Florian Petitcollin
- Maud Oguey

 

Elisabeth Duchemin et Mathilde Monneron n’ont pu faire faire le déplacement malgré leur sélection.

 

Les premiers arrivés en milieu d’après-midi ont pu aller s’essayer sur le parcours, peu modifié par rapport à l’an.
 
Les retardataires ont attendu le samedi pour prendre leur marque sur le meilleur tracé de l’année.

 Ce dernier était composé d’un gros lanceur en plan incliné, d’une table (plan incliné-plat-plan incliné), de 3 vagues *, d’un container ouvert, d’un virage relevé à gauche (peu d’inclinaison), de chicanes très larges, d’un gros virage relevé à droite (forte inclinaison), d’un wall ride naturel à gauche et enfin d’une table (plan incliné-plat-plan incliné) avant la ligne d’arrivée.

 

(* Cet obstacle pouvait être évité en sautant par-dessus des bottes de paille.)

 

45 riders, 35 hommes et 10 femmes de 5 nationalités (France, Italie, Brésil, Espagne, Estonie) ont répondu présent pour s’affronter tout au long du week-end.

 

Le beau temps étant de la partie tout au long de la compétition, les organisateurs ont permis aux athlètes de longs échauffements sous le soleil brulant du début d’après-midi.

 

 

Qualifications 

 

Chez les femmes, c’est l’Italie qui prend le meilleur avec Alice Delfino qui signe un chrono de 33,569 au premier passage.
La française Charline Marillier la suit en 35,965. Francesca Conzi, vainqueur à Rennes a le troisième temps en 34,402 juste devant Maud qui franchit la ligne d’arrivée en 34,655.

 

Du côté des hommes c’est aussi très serré mais c’est Florian qui surclasse tout le monde en passant à son deuxième run sous les 30’ avec 29,605. I
l est près d’une seconde plus rapide que son partenaire d’Equipe de France Anthony Avella qui signe le deuxième temps en 30,563.
Le brésilien Danilo Martins prend la troisième place du classement en 31,239. Lucien Hugues, jeune français qui arrive fort cette année se place devant Flavien, 5ème en 31,528.
Léandre le suit en 31,774. Yohan ne réussit pas à dompter ce circuit en descente et prend la dixième place en 31,995.
Maxence ne s’en sort pas mieux et se classe onzième avec un 32,221.

 

 

Phases finales 

 

Etant donné le planning très large, les juges ont pris la décision de qualifier tout le monde. Pour cela ils devront effectuer des tiers de finale pour les femmes et une course de repêchage chez les hommes.

 

Les phases finales se déroulaient en même temps que la finale de street dans laquelle Anthony Avella s’était qualifié.
Afin de lui permettre de concourir dans les deux disciplines, les courses ne sont pas courues dans l’ordre habituel, Anthony commençant pour ensuite aller rouler sur le park avant de revenir pour les quarts.

 

Les huitièmes de finale démarrent avec les hommes.

 Tous les membres de l’Equipe se qualifient en terminant premiers de leur course sauf Maxence, deuxième derrière Flavien.

 

Place maintenant aux tiers de finale femmes.

Dans le groupe 2 Maud s’illustre en prenant la première place devant Francesca et Valéria Mignolo l’espagnole après une course parfaitement gérée.

 

Pas le temps de souffler pour elles, les demies finales et la finale vont s’enchainer afin de laisser le temps à Anthony de terminer sa finale où il va prendre une énorme troisième place ! Respect !

 

Dans le premier groupe, les italiennes Alice et Francesca décrochent leurs billets pour la finale.

 

Charline, Maud et Claudia Massara l’italienne s’affrontent dans la deuxième poule.

 

Le départ est donné. Maud arrive en bas du lanceur avec une légère avance mais c’est au coude à coude qu’elle rentre sur la première table. A la sortie des vagues, Maud prend la tête et la conserve jusqu’à l’arrivée. Derrière c’est la bataille entre Charline et Claudia. Malheureusement pour la française, elle chute à la sortie du grand virage relevé et laisse l’italienne aller en finale.

 

Après un court temps de repos leur permettant de se réhydrater et de souffler un peu, l’appel est fait pour la finale. Alice monte et choisit le couloir 3 en partant de la gauche. Maud se place à sa gauche, Francesca prend le 1 et Claudia n’a d’autre choix que le 2.

 

La procédure de départ est lancée, au top Alice et Francesca sont les plus réactives, suivies de très près par Maud et Claudia. Dès la sortie de la première table Alice prend les commandes de la course. Derrière Francesca se place deuxième devant Claudia puis Maud. Dans la descente avant le grand virage à droite la course semble pliée, les trois italiennes ayant pris le contrôle. Aucune erreur n’est commise de la part des athlètes et, malgré une dernière attaque de Maud, l’ordre n’est pas modifié.

 

1. Alice Delfino
2. Franscesca Conzi
3. Claudia Massara
4. Maud Oguey

 

Les hommes se préparent à présent pour leurs quarts de finale.

 

Les athlètes de l’Equipe de France seront présents dans chaque groupe, seuls ou à deux. Cela s’annonce bon pour la suite mais chacun reste focalisé sur la qualification en demie.

 

Dans la première poule Florian gère sa course d’une main de maître et se qualifie avec le local de l’étape Alejandro Rahali qui fait une remontée incroyable sur Giorgio l’italien dans la dernière ligne droite.

 

Le groupe deux voit s’affronter Flavien, Maxence, Lucien Hugues et Marco De Marni.
Le départ est donné et c’est la lutte entre les trois français, Marco restant un peu en retrait.
Dans les woops Flavien s’extirpe et Lucien dépasse Maxence. Arrivé au virage relevé, Flavien ralentit pour assurer sa trajectoire, Lucien voit une opportunité et attaque à fond. Il ne peut contrôler sa vitesse et, en s’appuyant sur Flavien, chute avec lui.
Maxence ne peut éviter son coéquipier d’Equipe et tombe à son tour.
Lucien réussit à se relever très rapidement et repart en tête tandis que Marco dépasse Flavien et Maxence qui peinent à se relancer.
Malgré tous leurs efforts, ni l’un ni l’autre ne réussissent à refaire leur retard et terminent la course en troisième et quatrième position.
Après analyse des vidéos par les juges, aucune erreur n’est constatée et c’est Lucien et Marco qui prennent leurs tickets pour les demies finales.

 

Le groupe trois est composé de Danilo le brésilien, Léandre, Jimmy Fort et Loannis Pyrovolou.
Jimmy prend le meilleur départ suivi de près par Léandre qui réussit à passer en tête à la sortie du premier virage.
Jimmy attaque dans la descente et repasse devant Léandre qui fait le choix de sauter par-dessus les bottes de paille. Danilo et Ioannis restent derrière.
L’ordre reste inchangé jusqu’à l’arrivée.

 

Quatrième poule avec Anthony, Yohan et deux italiens Matteo Palazzi et Luca Boromeo. Départ canon de Yohan qui précède Anthony puis Luca et Matteo à l’entrée de la première table. Bonne gestion des deux français qui ne se verront pas inquiétés durant la course et franchissent la ligne dans le même ordre.

 

Sous le soleil de plomb les demies finales vont pouvoir commencer.

 

Dans le premier groupe Florian est confronté à Lucien, Marco et Alejandro.
Fort de son statut de leader, Florian monte déterminé en haut du podium et impose le rythme dès le départ laissant Lucien et Alejandro à la lutte pour la deuxième place, Marco se faisant dépasser par leur cadence.
Malgré les nombreuses attaques de l’espagnol c’est Lucien qui franchit la ligne en second après avoir refermé les portes tout au long de la course.

 

La deuxième demie est 100% française avec trois membres de l’Equipe de France, Yohan, Léandre, Anthony et Jimmy, le petit frère de Yohan qui fait un début de saison assez remarquable.
Enorme départ de Yohan, Anthony et Jimmy qui prennent de l’avance sur Léandre à l’entrée de la première table. Ce dernier reprend la troisième place devant Jimmy à l’entrée du premier virage. Devant, Yohan conserve son avance et Anthony assure sa course avant le grand virage relevé. Dans ce dernier Jimmy tente une remontée sur Léandre mais chute sans gravité.
Il voit son grand frère passer la ligne en tête devant Anthony qui iront rejoindre Florian et Lucien en finale.

 

Les petites finales n’ayant plus lieu, les quatre meilleurs riders du jour vont avoir peu de temps pour récupérer avant d’attaquer la course tant attendue. 

 

Florian, comme l’an dernier prend le troisième couloir, Yohan se place à sa droite, Anthony choisit le premier tandis que Lucien sera au quatre.
Et c’est encore Yohan qui prend le départ le plus explosif au coude à coude avec Florian qui s’accroche, Anthony ne les laisse pas s’échapper tandis que Lucien est un peu en retrait.
Sur la table c’est toutefois Florian qui est le plus à l’aise et reprend la tête, Yohan étant monté trop haut et relançant pour le recoller à l’entrée des woops.  
Dans ces derniers les quatre athlètes sont en file indienne serrée.
Florian creuse ensuite l’écart, Yohan et Anthony restant au coude à coude et Lucien se tenant prêt à passer en cas d’ouverture.
Dans la descente les écarts ne bougent pas et c’est dans le virage relevé qu’Anthony prend l’initiative de ne pas freiner pour recoller à Yohan qui a, lui ralentit un peu.
Léger contact de course entre les deux anciens champions du monde et relance impressionnante de part et d’autre. Avant le virage relevé naturel Anthony chute seul et laisse Lucien signer sa plus belle performance de l’année derrière Florian, leader incontesté de cette étape et Yohan qui montre encore une fois sa capacité à gérer la pression en course.

 

1. Florian Petitcollin

2. Yohan Fort

3. Lucien Hugues

4. Anthony Avella

 

Cet évènement, annoncé le plus relevé de la saison, a encore permis aux riders de se régaler et de se dépasser sur ce parcours très rapide et technique.

 

Rendez-vous désormais à Lyon pour la troisième et dernière étape de l’année fin septembre.

 

Partenaire officiel
Partenaire officiel