Déplacement Equipe de France Freeride à l’étape internationale des World Skate Cross Series de Rennes les 20 et 21 mai 2017

 

Après deux années sans skatecross, Rennes Sur Roulettes a accueilli une étape 3 étoiles des WSX.

 

Pour ce premier déplacement de l’année, Marc Frémond a accompagné 8 athlètes :
- Flavien Du Peloux
- Léandre Mage
- Maxence Clusaz
- Yohan Fort
- Anthony Avella
- Florian Petitcollin
- Elisabeth Duchemin
- Maud Oguey

 

 

(Mathilde Monneron, blessée à l’épaule lors de l’étape de Paris en avril, n’a pu faire le déplacement)
 

Malgré la météo incertaine et quelque peu capricieuse, le programme a pu être respecté et les athlètes ont pu s’entraîner sur le parcours dès le samedi matin.

 

Ce dernier était composé d’un lanceur en plan incliné, d’une table (courbe-plat-plan incliné), d’un virage en épingle à gauche, d’une petite table (plan incliné-plat-plan incliné), d’un long virage à droite avant un virage serré à gauche, d’une chicane avec passage à gauche ou à droite, d’un virage serré à droite, d’une longue ligne droite avant un wall ride à gauche (demi-tour) et enfin d’une grosse table (courbe-plat-plan incliné) avant la ligne d’arrivée.

 

42 riders, 30 hommes et 12 femmes de 3 nationalités (France, Italie et Espagne) étaient présents dans la capitale bretonne pour ce we consacré au roller sous toutes ses formes.

 

 

Qualifications

 

Malgré un tracé relativement long, la pente légère permet aux riders de boucler le tour très rapidement. Très exigeant physiquement, seuls quelques athlètes ont pu améliorer leur temps au terme du deuxième passage.
 

Chez les femmes c’est l’italienne Francesca Conzi qui met tout le monde d’accord avec un chrono de 28,785. Maud Oguey, pour sa première sélection en Equipe de France se place deuxième avec un beau 29, 273 au deuxième run.
La vice-championne du monde 2016 Alice
Delfino la suit de près en 29,388 talonnée par Elisabeth Duchemin 29,433.

C
hez les hommes c’est encore plus serré, mais à ce jeu c’est Yohan Fort, champion du monde 2015, qui passe en 26,392. Il ne seront que deux sous les 27, Florian Petitcollin, champion du monde 2016, le suivant en 26,602. Maxence Clusaz est troisième en 27,453,

 

Flavien Du Peloux quatrième avec 27,598, Léandre Mage sixième en 27,704 et enfin

 

Anthony Avella, champion du monde 2013 et 2014, onzième en 28,116. 

 

 

Phases finales

 

Tout le monde a été qualifié pour les phases finales.


Afin d’alterner les phases entre les hommes et les femmes, les messieurs attaquent donc avec les huitièmes de finale. Tous les membres de l’équipe de France se qualifient aisément pour les quarts.  

Les quarts de finale attaquent avec les femmes. Elisabeth et Maud sortent toutes deux en tête de leur course et décrochent leur ticket pour les demies finales.
La grosse surprise vient d’Alice Delfino, double vice-championne du monde, qui se voit disqualifiée après deux faux départs consécutifs.

 

Du côté des hommes Yohan, Flavien et Florian terminent leurs courses respectives en tête sans grande difficulté. Le groupe 3 voit, quant à lui, s’affronter trois coéquipiers de l’Equipe, Maxence, Léandre et Anthony.
Au terme d’une course musclée dans laquelle Léandre est déséquilibré dans le premier virage, Anthony franchit la ligne le premier devant Maxence. La compétition s’arrête là pour Léandre.
 

Au vu des qualifiés, les demies finales promettent du haut niveau tant chez les femmes que chez les hommes.
 

Comme d'habitude les dames qui s’élancent en premier.

 

Dans le premier groupe, Francesca se place en premier devant Elisabeth suivies de Charline Marillier puis Justine Grall.
Elisabeth prend le meilleur départ mais se voit reprendre dès la sortie de la première table, Charline puis Justine les suivant de près.
Elisabeth reprend la tête à la sortie de la deuxième table mais prend son virage trop large et laisse Francesca repasser en tête avant l’entrée des chicanes.
La course semble pliée mais c’est sans compter sur le retour explosif d’Elisabeth à la sortie du wallride qui lui permet de franchir la ligne en tête juste devant l’italienne.

 

Le deuxième groupe voit s’affronter Maud, Marine Van Der Meulen, Maeliss Conan et Claudia Massara l’italienne. C’est très serré dès le départ et c’est Maud qui s’extirpe dans le premier virage puis creuse l’écart sur Marine puis Claudia et enfin Maeliss. Marine chute à l’entrée des chicanes et voit Claudia s’envoler vers la finale avec Maud.

 

 

Les hommes se préparent à présent pour leurs demi-finales très relevées.
Les cinq membres de l’Equipe de France savent d’office que tous n’iront pas en finale.

 

La poule 1 est composée de Yohan, Flavien, Lucien Hugues et Jimmy Fort.
Le niveau monte d’un cran et la pression est palpable en haut du lanceur. Yohan prend le meilleur départ mais ils sont tous au coude à coude sur la première table. Yohan prend la tête dans le premier virage suivi par Flavien, Lucien puis Jimmy. Ce dernier repasse troisième avant la deuxième table puis second dans le deuxième virage que Flavien négocie trop large.
Malgré une grosse attaque dans la dernière ligne droite Flavien ne parvient pas à envoyer son roller devant celui de Jimmy sur la ligne.
Les deux frères se retrouvent donc en finale.

 

Florian monte ensuite suivi de Anthony puis Maxence et enfin Giorgio Cossaro. Après un excellent départ des 4 athlètes c’est l’expérience des modules qui parle et donc Florian et Anthony qui prennent la tête suivis par Maxence puis Marco.
Le rythme est très soutenu tout au long de la course mais l’ordre ne se voit pas modifié. Florian et Anthony rejoignent les frères Fort pour la grande finale.
 

Les femmes sont prêtes à en découdre. Elisabeth choisit le couloir 2, Maud se place à sa droite, Francesca à sa gauche et Claudia prend le couloir 4.

 

Là encore le départ est excellent pour tout le monde.
Francesca prend la tête de la course à la sortie de la table talonnée par Elisabeth et Claudia, Maud remontant après un déséquilibre sur le premier module.
Claudia dépasse Elisabeth avant la deuxième table et creuse un léger écart. Francesca prend de l’avance laissant Claudia et Elisabeth à la lutte dans les chicanes puis dans le wallride où l’italienne heurte une barrière mobile du genou ce qui est disqualificatif. 

 

1. Francesca Conzi 

2. Elisabeth Duchemin

3. Maud Oguey

4. Claudia Massara

 

 

Les hommes prennent désormais place sur le lanceur.
Yohan prend le deuxième couloir, Florian se place à sa gauche, tandis qu'Anthony choisit le troisième et Jimmy le quatrième.
Encore un départ canon malgré un léger retard de Yohan.
Tous sont au même niveau à l’entrée de la table mais Yohan en sort premier avec tellement de vitesse qu’il est obligé de s’écarter légèrement à l’entrée du premier virage laissant une petite ouverture à Florian qui s’y engouffre.
Yohan semble gêné par son compatriote mais ne lâche rien devant l’énorme attaque d’Anthony à l’entrée du deuxième virage, Jimmy maintenant la pression sur ce dernier.
Les quatre athlètes restent groupés jusqu’à la ligne d’arrivée que Florian franchit en premier devant Yohan puis Anthony et enfin Jimmy.

 

Yohan porte réclamation pour le dépassement dans le premier virage mais, après une longue délibération des juges et l’analyse de différentes vidéos, se voit disqualifié pour avoir posé un pied dans le couloir de départ d’Anthony lors de sa première poussée ce qui est interdit dans le règlement.

 

 

1. Florian Petitcollin

2. Anthony Avella

3. Jimmy Fort

4. Yohan Fort

 

Cette première étape 3 étoiles du circuit 2017 a donné un aperçu du niveau toujours croissant des athlètes internationaux et promet de belles courses à Barcelone les 17 et 18 juin prochains lors de l’Imagine Extreme Barcelona !

 

 

Partenaire officiel
Partenaire officiel