A un mois du déplacement de l'Equipe de France au Championnat du Monde de Slalom, Pierre Célat, le sélectionneur souhaitait mettre en place une action à destination des patineurs "Espoirs" du Slalom Français.

Fort de cinq années de déplacement intensifs à travers les clubs et sur les compétitions, le choix des quelques privilégiés fût particulièrement cornélien. Finalement, c'est sur les quelques patineurs ci-dessous cités que Pierre Célat s'est arrêté.

 

- Lily GRANJON pour les filles, dont le niveau français est particulièrement en retard sur le plan international, malgré une présence de plus en plus importante.

- Alan RAYER pour le Slalom vitesse.

- Nathan MENARD et Ambroise NICOLAO pour le Slalom Classic et le Battle.

- Teddy THIERRY, dont le niveau manifestement international, ne lui permet pas encore d'atteindre des 1/4 de finale d'un championnat du monde par exemple.

Afin d'assurer au mieux l'encadrement de cette équipe encore fragile, Igor CHEREMETIEFF, nommé pour l'occasion capitaine de l'équipe, accompagnait la sélection.

Sur place, la délégation a eu le plaisir de retrouver trois autres membres de l'équipe "phare", Alexandre CLARIS, Romain LEBOIS et Zoé GRANJON, venus par leur propres moyens, mais roulant cependant avec le maillot français. Ce bel esprit sportif que ces athlètes réalisent régulièrement au cours de leurs déplacements personnels et sponsorisés, a valorisé la présence fédérale lors de cette compétition.

"J'avais annoncé depuis deux ans vouloir faire quelque chose en direction des jeunes et des espoirs français. Malgré un budget en baisse et un Championnat du Monde à nouveau en Asie, saignant les prévision budgétaire de l'équipe, je ne regrette pas cette action, certes limitée, mais qui est une première expérience envers la génération montante.

 

Bien d'autres patineurs ont attiré mon attention et auraient mérité de vivre une telle expérience, mais la réalité budgétaire rattrape souvent mes rêveries.

Je suis très satisfait de cette première initiative. Les patineurs de cette délégation ont adopté un comportement exemplaires à bien des égards. Encouragements mutuels. Entraide. Adaptation et endurance face à un programme épuisant. Engouement personnel et sportif. Combativité avec le sourire face à des adversaires jusqu'ici uniquement observés en vidéo.

Voilà bien des qualités dignes des membres de l'Equipe de France.

 

 

2014 et 2015 seront encore consacrés à cette génération montante qui doit profiter des athlètes d'élite qui composent aujourd'hui l'Equipe de France. Pour cela je prévois notamment la mise en place d'un grand événement "Performance Slalom" étalé sur une dizaine de jours, regroupant la formation des athlètes Equipe de France, des stages pour les Espoirs, une formation de juges et une compétition fédérale. Le projet devrait voir le jour sur les vacances de Pâques 2014. Les informations seront disponibles d'ici fin octobre sur le site de la FFRS."

Au final, les résultats de Battle sont bons. Ambroise s'arrête en 1/8 de final en réalisant de très bons runs face à Alexandre Claris (FRA), Plinio Marco (ESP) et Enrico La Volpe (ITA). Nathan parvient même jusqu'aux 1/4 de final face à Romain Lebois (FRA), Alexey Tsokolov (RUS) et Alexander Shulan (BLR). 

Teddy et Igor filent jusqu'en petite finale pour prendre respectivement les 6 et 7ème places.

 

En Classic, les résultats font face à une exigence de précision et un stress bien plus importants. Alan est 27ème, Ambroise est 24ème, Nathan est 21ème, Teddy est 10ème et Igor est 6ème.

 

Enfin, en Slalom Vitesse, les seuls qualifiés sont Igor et Lily. Lui sort en 1/4 de finale. Elle, bat Klaudia Hartmanis (POL) en 1/8. Son 1/4 de finale l'oppose à Giulia Badan (ITA) ; la victoire semble difficile à obtenir et pourtant... et pourtant elle gagne et prend une place en 1/2 finale à seulement 12 ans au pays du Slalom Vitesse.

En 1/2 finale, Lily perd une manche, puis gagne. Puis... elle est en finale ! En finale face à Barbara Bossi, la numéro 2 mondiale, présente sur tous les podiums mondiaux depuis 3 ans. La folle aventure se clôture sur 2 runs sans appel pour Barbara, mais quelle incroyable magnifique seconde place.

Partenaire officiel
Partenaire officiel